74 ans : Âge moyen des décès COVID en Polynésie. 70% avait des maladies graves associées.

Mis à jour : mars 12

MISE A JOUR DE L'ARTICLE :


En fait, quand on observe plus précisément le bulletin épidémiologique de cette période, ce n'est pas 70% des Polynésiens décédés du COVID qui avaient des commorbidités :

C'est 100% des Polynésiens de plus de 65 ans décédés du COVID qui avaient des comorbidités.

Ce qui est donc beaucoup plus important que la première observation incomplète que vous trouverez ci-dessous.

Posez les deux questions suivantes aux personnes qui vous entourent, dans la rue, à l'école, au restaurant, à l'aéroport, aux policiers, aux personnels de santé, aux journalistes, aux politiques ... vous verrez que les personnes qui ont le plus "PEUR" ne connaissent pas la réponse :


"Connais tu l'âge moyen des Polynésiens décédés du COVID en Polynésie ?"
"et Parmi ces décès, combien était déjà atteint de maladies graves ?" 1 personne sur 10 ? 7 sur 10 ? ..."

Pour trouver la réponse, il suffit de lire le dernier bulletin épidémiologique du ministère de la santé. ( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous )

Extraits :

Les patients décédés sont majoritairement des hommes (69%), âgés de plus 70 ans dans 71% des cas, et présentant des pathologies graves associées.

Quand on prend connaissance de ces informations, on peut voir :

qu'il est inutile d'avoir "Peur" car 7 décès COVID sur 10 sont des personnes âgés ayant déjà des maladies graves. Se serait donc ces personnes qu'il faudrait protéger en priorité ?

Par contre, sachant cela, il devient de plus en plus difficile de comprendre :

"POURQUOI TOUTE L'ÉCONOMIE ET LA QUALITÉ SOCIALE DE NOTRE SI BEAU PAYS DOIT-IL CONTINUER DE SUBIR UN APPAUVRISSEMENT GÉNÉRALISÉ ??? "

Merci de partagez l'information et si vous connaissez des journalistes,

demandez leur svp de préciser la catégorie de personnes qui décède du COVID et leurs comorbidités dans tous leurs bulletins d'annonces.

25 vues0 commentaire