ATTENTION, CHIFFRES DES DÉCÈS COVID DU 18/09/2020 TROMPEURS ET DÛ À UNE ERREUR DE SANTÉ PUBLIQUE.

En effet, ce vendredi 18 septembre 2020, les chiffres quotidien de la mortalité attribués au COVID ont fait un bond étonnant, passant de 50 la veille à plus de 120 le lendemain.

Hors, ce bon est dû à une erreur de statistiques publiés par Santé Publique France.

Un hôpital francilien avait pris plusieurs semaines de retard dans la transmission de dossiers de patients décédés "AVEC le COVID" ou, moins souvent, "DU COVID".

Contrairement à ce qu'affiche la courbe des statistiques de Santé Publique France, ce vendredi 18 septembre 2020, il y a eu en réalité , une baisse de la mortalité Covid.


Pour en savoir plus, voir l'article du journal "SUD OUEST"

en cliquant ci-dessous :

Coronavirus : le bond des chiffres de la mortalité dû à une erreur de Santé Publique France


Alors malgré le tapage médiatique anxiogène qui parle uniquement de CAS pour la plupart asymptômatiques, rassurez vous, l'institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) précise que :

Depuis le 1ᵉʳ mai, comme le confirment les données récentes, on ne constate plus en France d’excédent de mortalité par rapport à 2019, et un excédent minime par rapport à 2018 (+ 1 %).

Pour accéder au dernier bilan du 18 septembre 2020 paru dans l'INSEE :

( Cliquez ici )


Ce dernier BILAN de l'INSEE du 18 septembre interroge car si ces 5 derniers mois, il n'y a pas eu de différence notable avec les 2 années précédentes:

POURQUOI Y A T'IL ENCORE AUJOURD'HUI DES MESURES RESTRICTIVES DÉMESURÉES QUI DÉTRUISENT L'ÉCONOMIE ET LES FAMILLES ???
À QUI PROFITE LA SITUATION ACTUELLE ???


18 vues0 commentaire