IMMUNISATION PAYANTE = LIBERTÉ contre IMMUNISATION NATURELLE = PRISON. POURQUOI ???



POURQUOI UNE TELLE DISCRIMINATION

ENTRE CES CATÉGORIES DE PERSONNES ???


QUELLE DIFFÉRENCE Y A T'IL ENTRE

LES PERSONNES "VACCINÉS"

ET LES PERSONNES "NON-VACCINÉS" ?


RÉPONSE :

Les personnes "Vaccinés" s'immunisent (?) en PAYANT un VACCIN artificiel avant de faire face au Virus.

(Oui, les vaccins sont payant ... par la collectivité ... d'une manière ou d'une autre.)

Les personnes "Non Vaccinés" s'immunisent en se confrontant naturellement et directement au Virus.

(Comme en Suède ou il n'y a pas eu de confinement, de masques obligatoire ... )

ET QUEL EST LE POINT COMMUN ENTRE LES PERSONNES "VACCINÉS"

ET LES PERSONNES "NON VACCINÉS" ?


RÉPONSE :

"VACCINÉS" ET "NON-VACCINÉS" S'IMMUNISENT FACE AU VIRUS CERTES DIFFÉREMMENT MAIS S'IMMUNISENT TOUT DE MÊME !!! N'EST CE PAS LÀ L'ESSENTIEL ??? POURQUOI LES STIGMATISER ??? POURQUOI DONNER LE MONOPOLE DE L'IMMUNISATION À UNE MIXTURE EXPÉRIMENTALE ?


Qu'on se le dise, si des Polynésiens désirent se faire piquer, qu'ils le fassent. MAIS EST CE VRAIMENT PRIMORDIAL DE SE VACCINER À MOINS D'ÊTRE UNE PERSONNES À RISQUE, C'EST À DIRE FRAGILE ? Car rappelons nous, quand il n'y avait pas de vaccins disponibles, combien de Polynésiens "Non Vaccinés" et infectées par le COVID-19 ont SURVÉCU ?


En Polynésie, si l'on se base sur le bulletin épidémiologique hebdomadaire de la semaine n°27 (lien ici) rédigé avant le début de la vaccination, il y avait eu entre le 15 juillet 2020 et le 17 janvier 2021 exactement 17.687 Polynésiens infectées par le COVID et 127 décès. Ce qui signifie que 17.560 Polynésiens ont survécus, soit 99,28% du nombre de cas.


Donc quand il n'y avait pas de vaccins disponible, les Polynésiens NON-VACCINÉS avaient environ 99,28% de chance de Guérir GRÂCE À LEUR SYSTÈME IMMUNITAIRE NATUREL !!!



Et encore, si l'on se réfère au bulletin sortie deux semaines après, le BEH n°29 rédigé pour la fin du mois de janvier 2021, on s'aperçoit que 95% de ces victimes dit "COVID" avaient au moins une maladie grave associée et que plus on est âgé, plus on est une personne à risque.



Donc quand il n'y avait pas de vaccins disponible, sur les 127 décès dit "COVID", environ 121 Polynésiens sont décédés car ils étaient fragilisés soit par une autre maladie ET/OU soit parcequ'ils étaient trop âgée. Ce qui voudrait dire que seulement 06 Polynésiens sont décédés "QUE DU" COVID ??? (lien ici)


Et combien même, avant la vaccination, les Polynésiens qui avaient succombé au COVID représentaient :

( 127 ( nbre décès ) x 100 ) / 280.000 (Population approximative) = 0,045% de la Polynésie.


EN BREF, MALGRÉ TOUS CES FAITS, LES AUTORITÉS ACTUELS ... :


... VEULENT NOUS FAIRE CROIRE QUE LES POLYNÉSIENS RISQUENT UNE MORT PRESQUE CERTAINE SI ELLE NE SE VACCINE PAS ???


... VEULENT CONTINUER À NOUS MENACER LA REMISE EN PLACE DE RESTRICTIONS POUR LA PLUPART ABSURDES ???


... VEULENT NOUS FORCER À SE FAIRE PIQUER AVEC UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE DE VACCIN TOUJOURS EN PHASE D'ESSAIS CLINIQUES ???


... VEULENT CULPABILISER LES "NON-VACCINÉS" ET LES DIVISER VIS À VIS DES "VACCINÉS" ALORS QU'EN PRINCIPE ET SELON LEUR THÉORIE VACCINALE, UN "VACCINÉ" EST PROTÉGÉ ???


... VEULENT RENDRE LA VIE DIFFICILE AUX PERSONNES "NON-VACCINÉS" EN LEUR IMPOSANT UN PASSEPORT VACCINAL ET DES QR CODES INTRUSIFS ???


... VEULENT CERTAINEMENT BIENTÔT PIQUER NOS ENFANTS POUR POUVOIR ALLER À L'ÉCOLE ALORS QU'ILS SONT LES PLUS RÉSISTANT FACE AU COVID ET QU'ILS POURRAIENT MÊME FAIRE OFFICE DE BARRIÈRE VIRALE NATURELLE ???




TOUT CELA N'A AUCUN SENS ? À MOINS D'ÊTRE HYPNOPTISÉ COMME UN PIGEON PAR DES MÉDIAS CARRESSANT DANS LE SENS DES PLUMES LES DISCOURS INCOHÉRENTS DES TEMPORAIRES AUTORITÉS ACTUELS ?



Alors de grâce, quand vous entendrez parler ici et là des "ANTI-VAX", dites vous que se sont en fait des personnes qui font tout simplement confiance à leur système immunitaire pour s'immuniser naturellement, en se confrontant directement au virus, sans passer par une pseudo-copie virale PAYANTE nommée "Vaccin".

Merci de partager l'information.



47 vues0 commentaire