NOTRE TAOTE IVERMECTINE EST ARRÊTÉ PENDANT QUE LE GUATEMALA DIFFUSE DES MILLIONS DE KITS IVERMECTINE

Dernière mise à jour : sept. 22





Hier matin, lundi 20 septembre 2021, alors qu'il était entrain de soigner un de ses 80 patients atteints du COVID, le "Taote" (médecin) Theron a été arrêté manu militari comme s'il s'agissait d'un grand criminel terroriste.


L'arrestation sur-réaliste c'est déroulée au fameux centre "MANU ITI" de PAEA mis en place par le Maire Antony Géros qui accueillent plusieurs malades du COVID en partie traités avec le protocole IVERMECTINE et suivis par le Taote Theron.


Beaucoup de Polynésiens ont déjà vu les images douloureuses de cette folle arrestation. Nous nous excusons d'avance de vous les partager ci-après mais vu la situation, il est important qu'un maximum de Polynésiens mais également le monde entier puissent en avoir connaissance.


Merci à l'auteur de la vidéo ci-dessous.


Voici ce que le Journal d'hier soir en disait :


"Selon le procureur de la république actuel, l'arrestation du docteur Théron n'est pas liée à ses prescriptions expérimentales contre la Covid-19 (comprenez le protocole IVERMECTINE). Il est poursuivi pour violence volontaire et outrage de personnes dépositaires de l'autorité publique."

L'affirmation de ce monsieur nommé aujourd'hui "Procureur" est plutôt fausse car cette histoire de "violence volontaire" est liée à une enquête instruite par l'ordre des médecins, venu faire suite à une plainte déposée par la présidence du Pays effectué fin 2020, non loin de la date de lancement de la vaccination en Polynésie. En d'autres termes, si les autorités avaient tranquillement laissé le Taote Théron soigner et sauver des Polynésiens avec entre autres, le protocole IVERMECTINE, Rien de tout cela ne se serait passé.


(Pour avoir plus de détails CLIQUEZ ICI su r l'image ci-dessous

pour lire l'article paru hier sur Radio 1)



Dans l'après midi, le parti indépendantiste du TAVINI a tenu une conférence de presse pour apporter un autre son de cloche que celui du monsieur nommé "Procureur" aujourd'hui. Était présent, le président du parti Oscar Temaru apportant son soutien au Taote Theron, le maire de Paea Antony Géros, à l'origine du montage d'un centre d'accueil COVID inédit sur le territoire national et le député Moetai Brotherson venu apaiser une situation très tendue.



Mais faudrait il être dupe (?) pour ne pas voir le lien entre cette arrestation forcée et les traitements à base d'IVERMECTINE que Taote Theron prescrit en Polynésie.


En effet, il est important de savoir que, si il est validé, l'IVERMECTINE fera de l'ombre aux bénéfices records générés par la vaccination qui s'élèvent à plusieurs milliards de dollars ...



... Mais aussi, l'IVERMECTINE menace les nouveaux traitements attendus d'ici peu mais qui coûteront plusieurs milliers d'euros par patients traités avec.



Pour rappel :

Du fait d'être un médicament vendu depuis de nombreuses années, l'IVERMECTINE ne peut plus afficher des prix élevés et plusieurs entreprises autres que MERCK (la maison mère), peuvent également la produire et la vendre à faible coût.



À bien y réfléchir, que cela soit de manière consciente ou pas, une petite partie des Autorités Administratives, Politiques, Judiciaires et Policières ... défendent finalement directement les intérêts de ces firmes pharmaceutiques attirées par les profits collossaux que génère le COVID. Et que cela soit la population ou ces pauvres gendarmes Tahitiens qui ont reçu l'ordre de venir arrêter le Taote Theron, se sont ceux se trouvant en bas de la pyramide décisionnelle qui en pâtissent le plus durement.


D'ailleurs question :


QUAND UN PRÉSIDENT ACTUEL REND OBLIGATOIRE UNE VACCINATION DANS UN PAYS, SELON VOUS, QUI EST LE PLUS HEUREUX ?


1) La Population ?


2) Le président actuel qui a rendu la vaccination obligatoire ?


3) Ou les labos qui voudraient également voir l'obligation vaccinale s'étendre à toutes les classes d'âges, que cette vaccination soit obligatoire pour voyager, pour aller au restaurant, au cinéma, ... à l'école ... dans le monde entier. Pouvoir vacciner le monde entier de manière régulière, un beau rêve qu'ils espèrent forcément voir se réaliser.


Sachant cela, ce n'est donc pas une surprise de voir ces mêmes grandes industries pharmaceutiques venir flirter avec le président actuel des français; vous savez, celui dont notre président actuel de Polynésie mime visiblement les décisions.


D'ailleurs, connaissez vous le CLUB ultra-discret DOLDER ?


Vous savez, ce CLUB qui réunit chaque année les plus grands PDG de firmes pharmaceutiques (PFIZER, SANOFI, ... MERCK le fabricant initial de l'IVERMECTINE ) qui s'assoient ensuite autour d'un bon repas partagé avec les Politiques du moment au pouvoir, comme en 2018, avec le jeune président actuel des français.


Cette année là, le député François Ruffin est intervenu sur ce sujet. Il avait mis en évidence ces liens légitimement questionnables entre la Macronie et BIG PHARMA.



Bien que cela soit très rare, quelques médias mainstream comme "LE POINT" avaient parlé de la réunion Ultra-discrète de 2018 qui s'était terminée par un dîner avec le jeune président actuel des français ... sans doute pour parler des arbres ? A moins que c'était l'occasion pour BIG PHARMA de remercier le président actuel des français d'avoir rendu obligatoire début 2018 les 11 vaccins pour les enfants ?


(CLIQUEZ ICI ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article LE POINT)


Selon Florian Philippot, le Dolder 2021 c'est réuni le 02 août dernier. Et, comme en 2018, cela c'est terminé par un dîner entre les grands PDG de BIG PHARMA et le président actuel des français. Sans doute encore pour parler des arbres ? A moins que ce dîner était une nouvelle occasion pour BIG PHARMA de le remercier de rendre progressivement OBLIGATOIRE la vaccination COVID en France mais aussi dans les DOM TOM, Polynésie, Calédonie ... ?




Ceci dit, pendant que Taote Theron se faisait arrêter à TAHITI par des Militaires-Gendarmes obéissant aux ordres de leur hiérarchie, au GUATEMALA, un pays qui accueille environ 20 millions d'habitants, des militaires guatémaltèques étaient peut être encore en train d'emballer des millions de Kits contenants des médicaments pour les patients atteints du COVID-19 ?


Car pour le gouvernement du Guatemala, c'est devenu une des priorités. Un maximum de personnes doivent recevoir un Kit COVID-19 pour éviter les complications.


( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article paru sur le site officielle du Gouvernement du Guatemala )




Le ministre de la santé du Guatemala est très actif dans ce projet de distribution de ces millions de KITS COVID-19. Ceci, dans le but de traiter le plus rapidement les patients COVID afin de tenter d'éviter que leurs santés ne se dégradent et qu'ils viennent inutilement engorger les hôpitaux locaux. En d'autres termes, au Guatemala, ils ne se contentent pas de dire : "Rentre chez toi, prend du Doliprane et appelle les urgences quand ça va mal."


Oui, le gouvernement du Guatemala traitent sa Population.


( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article )




Il y a un mois, le Guatemala a donc commencé à distribuer un million de Kits COVID-19. Comme vous pourrez le constater dans l'article suivant, la presse chantant la chanson "aucune étude ne prouve que l'IVERMECTINE marche" existe également chez eux comme dans le reste du monde d'ailleurs. Mais qu'importe, en situation de guerre sanitaire, le Guatemala préfère essayer et maintient son projet de distribution Kits COVID-19 à sa population.


( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article )




Le contenu de ces KITS dont l'emballage varie d'une région à une autre, intéressera sans doute Taote Théron et l'ensemble des Polynésiens qui ont été traité avec de l'IVERMECTINE ? Et qui sait avec un peu de chance, notre président actuel, notre ministre de la santé actuel et le reste du gouvernement actuel de Polynésie s'inspirera peut être de ce qui se fait dans ce pays qui compte soixante dix fois plus d'habitants qu'en Polynésie ?



En plus de ces KITS COVID 19 contenant le protocole IVERMECTINE plutôt similaire à ce que Taote Théron prescrit à ses patients, les autorités du GUATEMALA ont mis en place des systèmes de diagnostics (en présence et à distance) et de distributions de Kits Covid, qui sont suivi de près par des professionnels de la santé.


Ci-dessous, la dernière vidéo paru aujourd'hui même 21 septembre 2021 sur le compte YouTube "Municipalidad de Guatemala".

N'oubliez pas de mettre le traducteur en français.




Venant compléter l'arsenal mis en oeuvre pour combattre le Covid, des programmes sportifs notamment pour les personnes âgées car ils savent, comme notre très respectable Roberto COWAN, que le sport, c'est la santé.




Enfin, après avoir observé toutes ses informations, on peut affirmer sans risques de se tromper, que le Gouvernement du Guatemala n'ordonnerait jamais le genre d'arrestation humiliante que le docteur Théron a vécu à contexte égal.


À présent, souhaitons un bon rétablissement et un grand Mauruuru à Taote Théron mais souhaitons aussi à notre président et gouvernement actuel de Polynésie de se réveiller comme le font actuellement un grand nombre de Polynésiens prenant connaissaince de potentiels traitements alternatifs. Président, il est toujours temps d'arrêter de suivre aveuglément et uniquement cette politique du VACCIN VACCIN VACCIN répétée et martelée par le président actuel de france. Si des personnes veulent se piquer, qu'ils y aillent, et si d'autres veulent se faire soigner avec de l'IVERMECTINE comme c'est le cas au Guatemala et ailleurs dans le monde, qu'ils le fassent.


En état de guerre sanitaire il faut tout essayer pour s'en sortir, alors de grâce président :


TAMATA IVERMECTINE


Merci de partager ce travail de recherche qui vous est offert. Notamment, si vous le pouvez, aux gendarmes et policiers qui ont brutalisé le Dr Théron lors de son arrestation. Il est toujours temps de se réveiller face à des ordres démesurés ... qui au final, servent plus les intérêts de BIG PHARMA que l'intérêt des Polynésiens.




682 vues0 commentaire