OBLIGATION VACCINALE EN POLYNÉSIE : ONZE RAISONS DE DÉSOBÉIR !?




"Ce n'est pas moi, c'est lui qui m'a dit de faire cette bêtise."


"Ah oui ? Et si il t'avait dit de manger ton caca tu aurais mangé ton caca ?"


"Bin NON heuille ... je ne suis pas bête."


Nous avons tous déjà entendu ce genre de propos étant enfant. Et bien à présent que nous sommes adulte, on se retrouve une fois de plus face à la même situation. Sauf qu'aujourd'hui, ceux qui nous disent "Vaccinez-vous !!!"; sont bien habillés, parlent bien et ont l'air intelligent.

Ça y est, la dite "obligation vaccinale en Polynésie" a été lancé depuis le 23 décembre 2021 ... par les personnes que l'on paye pour nous servir. Oui, vous aviez oublié ? Nos "Politiques" sont là pour servir ceux qui les payent, C'EST À DIRE NOUS. Gardez bien en tête cette réalité car avec l'ambiance sanitaire actuelle, on a souvent tendance à l'oublier, à inverser les rôles et à se rabaisser; alors que SANS NOUS, ILS NE SONT RIEN.




Ceci étant dit, passons à présent aux nombreuses
"RAISONS DE DÉSOBÉIR À L'OBLIGATION VACCINALE"






C'est la pierre angulaire de toute cette mascarade épidémique. En effet, à entendre nos politiques actuels et les médecins de plateaux TV, il n'y aurait "QUE" la vaccination pour affronter le COVID. Hors les faits nous démontrent mois après mois que ce n'est pas le cas et de plus en plus d'études démontrent l'efficacité de L'IVERMECTINE ... pour faire face au COVID.

Ainsi, si vous désirez comprendre "COMMENT ET POURQUOI ILS ONT BLOQUÉ CET ANTI-COVID-19", nous vous conseillons de lire le tout nouveau livre-enquête ci-dessous "LE SCANDALE IVERMECTINE". Il vient de paraître ce mois de décembre 2021 et dispose de nombreuses références très intéressantes. Il a été écrit par Jean-loup IZAMBERT, un ancien journaliste des médias mainstream.




Retrouvez ci-dessous l'interview récente de Jean-Loup Izambert, auteur de ce livre-enquête . Vous apprendrez notamment le succès de l'IVERMECTINE au JAPON ...


Et si vous désirez retracer l'histoire de l'IVERMECTINE, nous vous invitons à revoir le grand article TAHITI-FLASH ci-dessous qui retrace l'historique de ce potentiel traitement, du mois d'AVRIL 2020 à FIN AOÛT 2021.

(Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article.)

(à savoir : Laissez quelques minutes aux images de cet article de se charger)


Par chance, nombreux sont les Polynésiens qui ont pu se faire traiter à l'ivermectine par quelques Taote locaux courageux. Mais même ces médecins devaient restés discret pour pouvoir soigner par risque de représailles.

Et à propos de représailles, vous vous souvenez sans doute du sort que les autorités actuelles avaient réservé au Taote Théron ce fameux 20 septembre 2021 ?

Pour ne pas oublier ce moment désespérant, ci-dessous, l'interview de ce Taote effectué quelques jours après son arrestation inhumaine. Et pourtant, retenez que cet homme a soigné et guéri plusieurs centaines de Polynésiens avec de l'IVERMECTINE ... etc




 


Seulement voilà, si l'IVERMECTINE est officiellement reconnue par le monde occidental, se seront des milliards et des milliards de dollars qui s'envoleront du jour au lendemain pour les grands fabricants de vaccins .
À CE PROPOS, NOUS VOUS INVITONS À REDÉCOUVRIR LE PRÉCÉDENT ARTICLE TAHITI FLASH EN :
( Cliquant-ici ou sur l'image ci-dessous )

 

Vous en conviendrez, demain, quand la vérité autour de ce potentiel traitement fera surface et si la justice fait son travail, tous les Polynésiens qui ne savaient pas pour l'IVERMECTINE, apprendrons avec tristesse que leur Papa, Maman, Papy, Mamy, Tatie, Tonton, Soeur, Frère ... sont certainement mort pour rien ... sans avoir au moins essayé de se soigner avec de l'IVERMECTINE.

Le plus triste, c'est que comme pour le nucléaire en Polynésie, on verra certainement ces personnalités Politiques actuels, ces "pseudo-experts" ... et ces médias venir nous dire: "On ne savait pas".


ONT ILS DU SANG SUR LES MAINS ???
L'AVENIR NOUS LE DIRA.

 

Nous ne pouvions pas finir ce premier volet sans vous parler de la dernière étude favorable à "l'IVERMECTINE" (une de plus) effectuée sur plus de 220.000 personnes. Elle a été publié ce 15 janvier 2022.
( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'étude )
Pour ceux qui ont peu de temps, nous vous conseillons de lire directement les CONCLUSIONS de cette étude IVERMECTINE effectuée sur 223.128 sujets.

 

FACE AUX PREUVES QUI S'ACCUMULENT, PLUTÔT QUE DE NOUS FAIRE LA PROMOTION AVEUGLE ET UNIDIRECTIONNELLE D'UNE VACCINATION DÉVELOPPÉE EN QUELQUES MOIS, N'EST CE PAS DOMMAGE QUE NOTRE PRÉSIDENT ACTUEL DE POLYNÉSIE, NE DÉCIDE PAS PAR LUI-MÊME DE PROMOUVOIR L'IVERMECTINE POUR DONNER DAVANTAGE DE CHANCES AUX POLYNÉSIENS ???

Pour ce faire, il pourrait déjà commencer par reformuler ses panneaux publicitaires actuels comme ci-dessous ?








Quand on demande à un Polynésien s'il est au courant qu'il existe de nombreuses déclarations d'effets indésirables graves faisant suite à l'injection de ces dits "vaccins covid", la plupart nous réponde que "NON, Jamais entendu parlé". Et pourtant, malgré le silence de nos médias locaux et les mensonges de nos politiques qui nous disent qu'il n'y a aucun risque avec leurs pseudo-vaccins, ces déclarations d'effets indésirables graves existent bien.




Ce qui est triste c'est que dans ses Bulletins Épidémiologiques Hébdomadaires, notre ministère de la santé actuel a étonamment arrêté de publier ces déclarations d'effets secondaires graves la semaine qui a suivi la publication de l'article TahitiFlash sur le témoignage de Papi Itaia, tombé gravement malade suite à sa seconde injection PFIZER.

(Si vous désirez découvrir cet article, Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous.)

En effet, dans cet article de Mai 2021, nous vous avions présenté les derniers effets secondaires déclarés dans le Bulletin épidémiologique Hebdomadaire BEH n°44 - page 03 de mi-mai 2021 (Cliquez ici), qui regroupait :

"16,6 Effets Indésirables classés GRAVES
pour 100.000 injections en POLYNÉSIE"


Si l'on se réfère à cette ancienne déclaration d'effets indésirables classés "Graves" et que nous la transposions au 303.557 injections ( voir BEH n°76 - Cliquez ici ) effectuées en Polynésie depuis le 18 janvier 2021 jusqu'au 26 décembre 2021, nous devrions avoir environ :

À LA FIN 2021, EN POLYNÉSIE :
50 DÉCLARATIONS D'EFFETS INDÉSIRABLES GRAVES POTENTIELLEMEMENT LIÉS AUX DITS VACCIN COVID


MAIS C'EST SANS DOUTE BEAUCOUP PLUS car, tout en annonçant l'existence SURPRENANTE d'une centaine de millier de déclarations d'effets indésirables en France, comme l'a rappelé début décembre 2021 la directrice de l'ANSM, l'agence qui suit les déclarations d'effets indésirables en France:


Directrice de l'ANSM :

"Il y a une SOUS DÉCLARATION des effets indésirables."

(voir vidéo ci-dessous)



UNE SOUS DÉCLARATION des effets indésirables ???
Mais cela voudrait donc dire qu'il y aurait deux, cinq, dix fois plus d'effets indésirables en réalité ???

 

Mais de quoi parlons nous lorsqu'il s'agit d'effets indésirables graves SOUS-DÉCLARÉS après l'injection par exemple des vaccins COVID PFIZER ??? Nous pouvons avoir une réponse officielle EFFRAYANTE en s'intéressant au :

Dernier rapport PFIZER n°19 arrêté au 11 novembre 2021 et publié sur le site de l'ANSM.

( ANSM : Agence National Sécurité Médicament )


( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour accéder à ce RAPPORT PFIZER n°19 )


Ci-dessous, un tableau extrait de ce rapport PFIZER n°19, page 45, 46, 47, 48 et 49 qui récapitule la TRÈS LONGUE LISTE des effets indésirables graves SOUS-DÉCLARÉS et arrêtés au 11 novembre 2021.

Oui, on ne vous en a jamais parlé, y compris le jour où certains d'entre vous êtes allés vous faire piquer.
De la Pure folie, surtout lorsque l'on découvre :
La colonne des effets indésirables menant à un DÉCÈS

(que nous avons encadré en ROUGE)






CAR FRANCHEMENT, C'EST QUOI TOUS CES EFFETS INDÉSIRABLES GRAVES ? C'EST QUOI CES PROBLÈMES CARDIAQUES ? ET CES DÉCÈS ? DES DÉCÈS DÉCLARÉS DANS UN RAPPORT OFFICIEL QUI EST RECONNU PAR L'ÉTAT ??? MAIS QUELLE PERSONNE EN BONNE SANTÉ OSERAIT ESSAYER DE PRENDRE LE RISQUE DE SE FAIRE PIQUER SACHANT CELA ??? CAR IL FAUT LE SAVOIR !!!

 

EN AUSTRALIE, LA SITUATION EST ENCORE PLUS DÉLIRANTE. AU 29 DÉCEMBRE 2021, LE NOMBRE DE DÉCLARATION D'EFFETS SECONDAIRES APRÈS VACCINATION EST LARGEMENT SUPÉRIEUR AU NOMBRE DE VICTIME DITE DU COVID-19.

LEUR GOUVERNEMENT PRÉVOIT MÊME D'INDEMNISER LES VICTIMES DES EFFETS INDÉSIRABLES GRAVES DES VACCINS DIT COVID À HAUTEUR DE 644.640 DOLLAR, SOIT PRÈS DE 50 MILLIONS DE FRANCS PACIFIQUE.


Si la vidéo est censuré par YOUTUBE,

CLIQUEZ ICI pour accéder à LA VIDÉO de secours.




 

D'ailleurs, si vous désirez faire le tour d'horizon de ces effets indésirables graves en vidéo, nous vous conseillons de visionner la compilation de vidéos ci-dessous. Vous constaterez que finalement :

CE PIQUER, C'EST UN PEU COMME JOUER À UN LOTO MORBIDE AUQUEL IL EST PRÉFÉRABLE DE NE PAS SE FROTTER, SURTOUT SI NOUS NE SOMMES PAS UNE PERSONNE QUI RISQUE DE MOURIR DU COVID.


 

Pour finir ce volet et se rapprocher de l'actualité, voyez donc ci dessous cette triste nouvelle annoncé sur REUTERS ce 20 décembre 2021 où l'on apprend que :

LES AUTORITÉS NEW-ZÉLANDAISE ONT DÉCLARÉ AVOIR LIÉ LA MORT D'UN JEUNE HOMME NEW-ZEALANDAIS DE 26 ANS AU VACCIN COVID-19 PFIZER APRÈS QUE LA PERSONNE EST SOUFFERT D'UNE MYOCARDITE, UNE INFLAMMATION RARE DU MUSCLE CARDIAQUE, JUSTE APRÈS SA PREMIÈRE DOSE.

( Cliquez-ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article du média REUTERS )


DANS CET ARTICLE, VOUS VERREZ AUSSI QU'UN ADOLESCENT DE 13 ANS A POSSIBLEMENT ÉTÉ VICTIME DU MÊME PROBLÈME CARDIAQUE QUE CE JEUNE DE 26 ANS.

 

ET PENDANT CE TEMPS, ON VOIT DÉFILER DES ENFANTS AU GRAND VACCINODROME
DE LA PRÉSIDENCE DE TAHITI


... ET DES POLITIQUES DE PASSAGE VENIR NOUS DIRE QU'IL N'Y A AUCUN RISQUE À PIQUER NOS ENFANTS.


POURTANT, COURANT DÉCEMBRE 2021, ON APPRENAIT QUE LE VIETNAM SUSPENDAIT LE VACCIN PFIZER SUITE À 120 HOSPITALISATIONS ET 4 DÉCÈS D'ADOS.
SACHANT CELA, N'Y A T'IL PAS LÀ
DES PRÉCAUTIONS À PRENDRE ??? À MOINS QUE NOTRE MINISTRE ACTUEL N'EST PAS AU COURANT ???
( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article )


D'AUTANT QUE LE RISQUE DE MOURIR DU COVID
EST PLUS QUE MINUSCULE POUR LES ENFANTS !!!

ET ON NE PARLE PAS DES EFFETS INDÉSIRABLES GRAVES SUR LE LONG TERME QUI POUR LE MOMENT, SONT TOTALEMENT INCONNUS ET DONC RISQUÉS POUR DES ENFANTS EN BONNE SANTÉ !!!

 

D'AILLEURS CONCRÈTEMENT, COMBIEN DE CHANCE LES JEUNES ONT ILS DE MOURIR DU COVID-19 ?






Voici un autre aspect que les politiques et les médias alignés n'aiment pas aborder, l'âge des personnes qui décèdent du COVID qui démontrent clairement que les jeunes et notamment les enfants n'ont pratiquement aucun risque de succomber au COVID-19.

ÂGE MOYEN DES DÉCÈS DIT-COVID DE LA PREMIÈRE VAGUE EN POLYNÉSIE (SANS la vaccination) :

Les chiffres officiels du ministère de la santé de Polynésie déclarés dans le BEH n°25 - page 06 - Tableau 02 période du 28 décembre 2020 au 03 janvier 2021 (Cliquez ici) indiquaient que :



ÂGE MOYEN DES DÉCÈS DIT-COVID DE LA SECONDE VAGUE DE 2021 EN POLYNÉSIE (AVEC la vaccination) :

Les chiffres officiels du ministère de la santé de Polynésie déclarés dans le BEH n°67 - page 05 - Période du 18 au 24 octobre 2021 ( Cliquez ici ) indiquaient que :


ÉTONNANT DE CONSTATER QUE DEPUIS QU'IL Y A LA VACCINATION EN POLYNÉSIE, LA MOYENNE D'ÂGE DES DÉCÈS DIT-COVID A BAISSÉE BIEN QU'ELLE CONCERNE TOUJOURS DES PERSONNES AGÉES.

CECI-DIT, DANS LES CHIFFRES OFFICIELS DE NOTRE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, LORSQUE L'ON CONTINUE DE S'INFORMER SUR LE PROFIL DES DÉCÈS DIT-COVID EN POLYNÉSIE, ON SE REND COMPTE QU'ILS AVAIENT PRATIQUEMENT TOUS DE GRAVES PROBLÈMES DE SANTÉ AVANT D'ATTRAPER LE COVID-19.






Voici encore un aspect que les politiques et les médias alignés n'aiment pas trop aborder; les graves problèmes de santé (facteur de risque) qu'avaient déjà les personnes qui décèdent du COVID.


Ci-après, FACTEUR DE RISQUE (problèmes de santé) QU'AVAIENT DÉJÀ LES DÉCÈS DIT-COVID LORS DE LA PREMIÈRE VAGUE EN POLYNÉSIE (au DÉBUT de la vaccination) :

Les chiffres officiels du ministère de la santé de Polynésie déclarés dans le BEH n°29 - page 05 - Tableau 02 - période du 25 au 31 janvier 2021 (Cliquez ici) indiquaient que:



Ci-après, FACTEUR DE RISQUE (problèmes de santé) QU'AVAIENT DÉJÀ LES DÉCÈS DIT-COVID LORS DE LA SECONDE VAGUE EN POLYNÉSIE (AVEC la vaccination) :

Les chiffres officiels du ministère de la santé de Polynésie déclarés dans le BEH n°61 - page 04 - période du 06 au 12 septembre 2021 (Cliquez ici) indiquaient que:



Comme l'indique le BEH n°61, la valeur exacte de ce taux est toujours en cours de consolidation.

 

CECI-DIT, ON CONSTATE QUE LA TRÈS GRANDE MAJORITÉ DES DÉCÈS DIT-COVID CONCERNAIT DES PERSONNES AYANT DÉJÀ DE GRAVES PROBLÈMES DE SANTÉ. ON REMARQUE AUSSI QUE LA SECONDE VAGUE A PARTICULIÈREMENT TOUCHÉ LES PERSONNES EN ÉTAT DE SURPOIDS OU D'OBÉSITÉ.

D'ailleurs, souvenez-vous, lors de la seconde vague et concernant ces graves problèmes d'OBÉSITÉ et de SURPOIDS, le 27 août 2021 sur Polynésie première, la Cheffe du Service de la réanimation de l'Hôpital de Taaone annonçait que :

Dr. LAURE BAUDOUIN (cheffe Réa):
"plus de 90% de nos patients COVID sont obèses."

à partir de 03 minutes et 56 secondes


SOUVENEZ VOUS, UN MOIS PLUS TÔT, SUR TNTV, LORSQUE NOTRE PRÉSIDENT ACTUEL NOUS ANNONÇAIT : "CE NE SONT QUE DES PERSONNES NON-VACCINÉES QUI SONT AUJOURD'HUI ENTRE LA VIE ET LA MORT."



ET BIEN, CONTRAIREMENT À LA CHEFFE DU SERVICE DE RÉANIMATION DU CHPF, CE PRÉSIDENT ACTUEL AVAIT JUSTE OUBLIÉ DE VOUS PRÉCISER QUE LA GRANDE MAJORITÉ DES PERSONNES PRÉSENTE EN RÉANIMATION AVAIENT EN FAIT DE GRAVES PROBLÈMES D'OBÉSITÉS ...


ÇA CHANGE TOUT DE LE SAVOIR N'EST CE PAS ?



 



BON CERTES, LES POLITIQUES AIMENT BIEN PARLER DES DÉCÈS COVID SANS TROP EN DIRE SUR LEURS PROFILS. MAIS QU'EN EST IL DE CES POLYNÉSIENS QUI GUÉRISSENT DU COVID ? SONT ILS NOMBREUX ?





Voici encore un aspect bien masqué par les médias et politiques qui préfèrent répandre la peur en annonçant les Décès dits COVID ou les quelques "Covid long" tout en évitant de parler du taux de Guérison très élevé du COVID, que cela soit pendant la période SANS Vaccins ou pendant la période AVEC le vaccin.

Pourtant, lorsque l'on se réfère au taux de LÉTALITÉ Covid ( nombre de décès dit COVID par rapport au nombre de positif ) déclaré dans le BEH n°67 - page 05 - période du 18 au 24 octobre 2021 (Cliquez ici) publié par le ministère de la santé de Polynésie suite à la seconde vague de Juillet - Août 2021, on se rend compte qu'il reste extrêmement faible. 1,9%


CELA VEUT DIRE QUE

SI VOUS ÊTES DÉCLARÉS POSITIF COVID,

VOUS AVEZ PLUS DE :

(100% - 1,9%)






ET ENCORE, QU'EN EST IL :
- SI NOUS NOUS TRAITONS DÈS LES PREMIERS SYMPTÔMES COVID AVEC DE L'IVERMECTINE ???
- SI NOUS N'AVONS PAS DE PROBLÈMES DE SANTÉ ... LIÉS NOTAMMENT À DE L'OBÉSITÉ MORBIDE ... ???
- SI NOUS NE SOMMES PAS DES MATAHIAPO ???

NOS CHANCES DE SURVIVRE AUGMENTENT ILS ???

TIENT, D'AILLEURS, QU'EN EST IL DES POLYNÉSIENS QUI ONT SURVÉCU AUX DEUX VAGUES COVID ??? SONT ILS NOMBREUX ???





Lorsque l'on se réfère au taux de MORTALITÉ Covid ( nombre de décès dit COVID par rapport à la Population entière) déclaré dans le BEH n°67 - page 05 - période du 18 au 24 octobre 2021 (Cliquez ici) publié par le ministère de la santé de Polynésie suite à la seconde vague de Juillet - Août 2021, on se rend compte qu'il reste RIDICULEMENT faible :

1,7 DÉCÈS POUR 1000 habitants,
soit à peine 0,17% de la Population
de Polynésie sont décédés du COVID.

AUTREMENT DIT :




ET MALGRÉ TOUS CES FAITS, NOTRE GOUVERNEMENT ACTUEL SUIT LEURS MAÎTRES DE FRANCE EN VOULANT À TOUT PRIX PIQUER TOUS LES POLYNÉSIENS ??? ... AVEC DES SOIT-DISANT VACCINS COVID NON SEULEMENT RISQUÉS MAIS TOTALEMENT INEFFICACES POUR LES PERSONNES QUI NE RISQUENT RIEN ???




Petite histoire de bon sens qui réveille

( merci à l'internaute qui nous l'a partagé )



C'est l'histoire de Moana qui cherche de la bonne peinture pour protéger sa maison de la pluie.

Il se rend chez "Briconul" et voit du monde amasser autour d'un homme bien habillé qui parle avec assurance. C'est Tèyoro DELABA, l'expert du rayon peinture qui s'exprime :

Mesdames et messieurs, approchez, approchez ... Avec DEUX COUCHES de cette peinture "PFAILLEZEUR NEW TECHNOLOGIE", protégez votre maison contre la pluie. 100% efficace, 100% sûr.

Ayant vu beaucoup de publicité à la télé, Moana décide de faire confiance aux paroles de Tèyoro DELABA. Il prend quelques pots et rentre repeindre sa maison avec DEUX COUCHES de cette toute nouvelle gamme de peinture aux allures prometteuses.

Hélas, seulement trois mois après, Moana se rend compte que la peinture s'écaille déjà et qu'il y a de nouvelles infiltrations d'eaux dans sa belle maison.

Pas content, Moana retourne voir l'expert Tèyoro DELABA pour lui dire que sa peinture n'est pas efficace. Celui-ci lui répond d'un air sérieux :

Monsieur, en fait, les dernières études viennent de montrer qu'il faut finalement mettre TROIS COUCHES de peinture "PFAILLEZEUR NEW TECHNOLOGIE" pour un résultat spectaculaire. Cela va BOOSTER la résistance de vos murs contre toutes infiltrations d'eaux.

Hésitant mais voyant encore du monde acheter cette peinture, Moana décide de refaire confiance à Tèyoro DELABA, l'expert en peinture. Il achète à nouveau de la peinture et ajoute la prometteuse TROISIÈME COUCHE à sa belle maison.

Mais de nouveau, après quelques semaines seulement, la peinture s'écaille. C'est le retour de l'eau et même de la boue dans la maison.

Furieux, Moana retourne voir Tèyoro DELABA pour se faire rembourser et lui dire que sa peinture est vraiment une arnaque mais ce dernier lui répond d'un air hautain :
Monsieur calmez vous, nous venons de recevoir les toutes dernières études parues ce matin qui indiquent qu'il faut en réalité mettre QUATRE COUCHES de peinture "PFAILLEZEUR NEW TECHNOLOGIE" pour bien protéger votre belle maison. Et pour un résultat encore plus incroyable, appliquez régulièrement une couche tous les trois mois.

Lassé, Moana réplique :
"EURE, TITOI"

Mais Tèyoro DELABA ne lache pas l'affaire :
Monsieur allons, faites nous confiance, il s'agit de technologie dernier cri, vous préfèrerez peut être la peinture "JHONCHIENNE" qui nécessite qu'UNE SEULE COUCHE de ...

Préférant chercher un autre façon de protéger sa maison, Moana termine la discussion :
TÈYORO DELABA, RENTRE CHEZ TOI !!!

QUESTION :
Si vous étiez à la place de Moana, à partir de combien de COUCHE de peinture auriez vous arrêté de croire le dit-expert en peinture de l'histoire, TÈYORO DELABA ?

 

Vous en conviendrez, cette petite histoire illustre bien la bêtise ambiante et même pire, l'HYPNOSE GÉNÉRALISÉE qui sévit :
- malgré les annonces de troisième, quatrième, cinquième ... dose de vaccin,
- malgré les taux importants de vaccination des populations observés dans certains pays,
- malgré les reprises épidémiques dans ces pays,
- ... etc ...
la population continue de croire aveuglément aux vaccins ou plutôt à ces gouvernements qui mentent comme ils respirent.

 

Regardons donc rapidement l'exemple d'israël

AU 31 MARS 2021
ISRAËL EST LE CHAMPION DE LA VACCINATION
ET VIVE LE RETOUR À LA VIE D'AVANT (?)
C'était l'époque où c'était scientifiquement prouvé ... par les fabricants des vaccins ... que deux doses suffisaient.
( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article )


Pourtant, au 28 DÉCEMBRE 2021, soit 9 mois après,
ISRAËL EST SUR LE POINT DE SUBIR UNE EXPLOSION SANS PRÉCÉDENT D'INFECTIONS
( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article )


31 DÉCEMBRE 2021
Comme le vaccin est superbement efficace et après avoir lancé une troisième dose entre temps,
ISRAËL COMMENCE FIN 2021 / DÉBUT 2022
À ADMINISTRER UNE QUATRIÈME DOSE
( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article EUROPE 1 )


BREF, EN UN AN, QUATRE DOSES EN ISRAËL ...

 

... ET EN FRANCE, AU 28 DÉCEMBRE 2021,
QU'AVONS NOUS ?
ON A UNE EXPLOSION RECORD DES CAS ...

( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article de CentrePresse )


... ALORS QU'AU 02 JANVIER 2022
DANS LA POPULATION ÉLIGIBLE ( 5 ans et + )
PLUS DE 80% EST VACCINÉ 2 DOSES
ET PRÈS DE 40% EST VACCINÉ 3 DOSES

( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article paru dans "LE MONDE" )


OBSERVONS CES FAITS ET RÉFLÉCHISSONS !

 

ET PREUVE (?) DE PLUS QUE CES VACCINS SONT DIABLEMENT EFFICACE (?), CE 13 JANVIER 2021, ON APPREND QUE LE MINISTRE ACTUELLE DE LA SANTÉ DE FRANCE A EU LE COVID ... ALORS QU'IL A REÇU SES TROIS DOSES .

( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article )

POURTANT CE SOIT-DISANT SACHANT ANNONÇAIT LE 05 JANVIER 2022 QUE LA VACCINATION RÉDUISAIT À 85% LE RISQUE D'INFECTION Y COMPRIS À OMICRON. BEN MINCE ALORS, PAS DE CHANCE ...



 


BREF, LE PLUS TRISTE EST QUE, MÊME AVEC CE GENRE DE FAITS, IL FAUT S'ATTENDRE À CE QU'ILS NOUS DISENT BIENTÔT QUE MINCE NON, FINALEMENT, IL FAUT AUSSI UNE QUATRIÈME DOSE EN FRANCE ... ET DONC EÉVIDEMMENT CHEZ NOUS EN POLYNÉSIE.

ET VOUS CROYEZ QUE CELA VA S'ARRÊTER LÀ ?
PAS SI SÛR CAR

SI ON OBSERVE LA SITUATION AUX PAYS-BAS, C'EST PIRE. ILS ENVISAGENT NON PAS LA QUATRIÈME DOSE, NI LA CINQUIÈME DOSE, MAIS DÉJÀ LA SIXIÈME DOSE.

( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article paru dans BUSINESS AM )


 

COMMENT ? C'EST DE LA FAUTE DES NON-VACCINÉS
SI LA VACCINATION EST À CE POINT EFFICACE QU'IL FAILLE PRENDRE UN ABONNEMENT VACCINAL ???
C'EST LES NON-VACCINÉS QUI
TRANSMETTENT LE VIRUS ???
POUAH, IL EST CONSEILLÉ À CEUX QUI CROIENT CETTE FABLE D'ÉTEINDRE LEUR TÉLÉ AU PLUS VITE.






BIEN QU'IL NE SOIT PAS LE SEUL DANS CETTE SITUATION, EN ATTRAPANT LE COVID MALGRÈS SES TROIS DOSES, LE MINISTRE DE LA SANTÉ ACTUEL DES FRANÇAIS ÉBRANLE DONC UNE PREMIÈRE FAUSSE CROYANCE D'UN DIT VACCINÉ.

Fausse croyance d'un vacciné ( numéro 01 ) :

JE ME VACCINE TROIS DOSES

POUR NE PAS ATTRAPER LE COVID.



IL VA FALLOIR CEPENDANT RAJOUTER DEUX AUTRES FAUSSES CROYANCES À CETTE PREMIÈRE :

Fausse croyance d'un vacciné ( numéro 02 ) :

JE ME VACCINE POUR NE PAS TRANSMETTRE LE VIRUS AUX AUTRES.



Fausse croyance d'un vacciné ( numéro 03 ) :

JE ME VACCINE POUR NE PAS TRANSMETTRE LE VIRUS AUX AUTRES.




"JE ME VACCINE POUR NE PAS TRANSMETTRE LE VIRUS AUX AUTRES" OU "C'EST LES NON-VACCINÉS QUI TRANSMETTENT LE VIRUS AUX AUTRES"

QUI N'A PAS DÉJÀ ENTENDU CE GENRE DE CROYANCE NOBLE SORTIR DE LA BOUCHE DE CERTAINS VACCINÉS MAL INFORMÉS. ALORS DÉSOLÉ, CE N'EST PAS LE CAS.


 

Ci-dessous, un petit extrait Télé instructif sur le sujet.

 

PUIS, DE MANIÈRE PLUS OFFICIELLE, COMME LE DISAIT DÉJÀ DÉBUT AOÛT 2021 LA RESPONSABLE VIRGINIE MASSEREY, INFECTIOLOGUE ET MEMBRE DU CONSEIL FÉDÉRAL DE SUISSE :

"LE RISQUE DE TRANSMISSION EST ANALOGUE CHEZ UNE PERSONNE VACCINÉE INFECTÉE QUE CHEZ UNE PERSONNE NON-VACCINÉE INFECTÉE"

Retrouvez cet extrait dans le point presse du Conseil Fédéral Suisse ci-dessous à partir de :
06 minutes et 46 secondes

LIEN YOUTUBE : https://youtu.be/P3BpCROwqWA?t=406



 

MÊME LE PDG DE BioNTech, LE DIRECTEUR DU LABORATOIRE QUI A ÉLABORÉ LE VACCIN COMIRNATY à ARN messager, en collaboration avec PFIZER, L'A CONFIRMÉ FIN DÉCEMBRE 2021 en annonçant :
"MÊME LES TRIPLE-VACCINÉS SONT SUSCEPTIBLES DE TRANSMETTRE LA MALADIE "



( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour lire l'article de "L'INDÉPENDANT" )


VENANT DU PDG DU LABO CO-PARTICIPANT AU VACCIN PFIZER, CETTE AFFIRMATION AVAIT FAIT GRAND BRUIT.


 


LA REVUE "LE MONDE" AVAIT D'AILLEURS MODIFIÉE LE TITRE DE SON ARTICLE QUELQUES HEURES APRÈS SA PUBLICATION CE 20 DÉCEMBRE 2021. PEUT ÊTRE POUR ÉVITER QUE LES HYNOPTISÉS SE RÉVEILLENT ?

CI-DESSOUS LE Premier TITRE ORIGINAL PRÉCISANT QUE "LES TRIPLES VACCINÉS SONT SUSCEPTIBLES DE TRANSMETTRE LE COVID-19" ( à 09 h 34 minutes )

( Cliquez ici ou sur l'image ci-dessous pour accéder à l'ARCHIVE WEB du site )


CI-DESSOUS LE TITRE MODIFIÉ NE PRÉCISANT PLUS QUE "LES TRIPLES VACCINÉS SONT SUSCEPTIBLES DE TRANSMETTRE LE COVID-19" ( à 14 h 45 minutes )

( Cliquez ici ou sur l'image pour accéder à l'article actuellement en ligne )


L'adresse web de l'article le précise toujours aujourd'hui.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/12/20/ugur-sahin-pdg-de-biontech-meme-les-triple-vaccines-sont-susceptibles-de-transmettre-omicron_6106748_3244.html

Nous vous laissons COPIEZ-COLLEZ
cette adresse ci-dessus pour le vérifier.


 


Voici une petite devinette pour bien saisir cette idée que les vaccinés jouent également un rôle important dans la transmission du virus au niveau de notre Aéroport.



AINSI, IL Y A DE QUOI SE DEMANDER :
SI LES VACCINÉS PEUVENT CONTAMINER COMME LES NON-VACCINÉS, À QUOI SERT LE PASS SANITAIRE OU SON IMMINENT REMPLAÇANT, LE PASS VACCINAL ???