PEUT-ON AFFIRMER À CE JOUR QUE LA VACCINATION PERMET D'ÉVITER LES FORMES GRAVES DU COVID-19 ? NON


Depuis quelques temps, en Polynésie, quand on demande à son entourage pourquoi ils se vaccinent, quelques uns répondent que :

" C'est pour éviter les formes graves de la maladie. "

On peut se demander qui est le professionnel de la santé de Polynésie qui leur a affirmer cela, à moins que ces personnes ont mal compris leurs messages au moment de donner leur consentement éclairé à se faire vacciner ?


Pourtant, dans sa conférence de presse du 18 Février 2021, Olivier Veran, l'actuel ministre de la santé de France, a eu l'occasion de s'exprimer à ce sujet, et sa réponse est suffisamment stupéfiante pour comprendre que personne ne peut affirmer aujourd'hui que la Vaccination permet d'éviter les formes graves et d'éviter les hospitalisations.

Ci- dessous, l'extrait de sa réponse :

J'ai dit tout à l'heure, dans mon intervention, QU'ON SERAIT BIENTÔT EN MESURE, DE DIRE SI LA VACCINATION EN EPHAD* PERMET D'ÉVITER LES FORMES GRAVES, D'ÉVITER LES HOSPITALISATIONS. QUAND NOUS AURONS CES DONNÉES FIABLES, AUCUN PAYS EUROPÉEN ENCORE NE DISPOSENT DE DONNÉES PUBLIÉES FIABLES DE CE POINT DE VUE LÀ ...

*EPHAD : Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes.


Je vous recommande de regarder sa conférence du 18 février (ci-dessous) à partir de 34 minutes et 44 secondes pour le vérifier.

Vu cette intervention, si l'on entend un membre de famille, un ami, un politique, un média, un membre du ministère de la santé de Polynésie ... affirmer que la vaccination permet d'éviter les formes graves ... autant l'inviter à regarder cet extrait de conférence pour qu'il comprenne qu'au contraire :


Personne ne peut affirmer aujourd'hui que la vaccination permet d'éviter les formes graves et d'éviter les hospitalisations.

Peut être la raison pour laquelle il faut garder les gestes barrières en vigueur ?


Merci de partager.

20 vues0 commentaire