POURQUOI NOS MÉDIAS ONT ARRÊTÉ DE DONNER L'ÂGE ET LES COMORBIDITÉS DES DÉCÉS COVID POLYNÉSIENS ?



Ça permettrait de moins affoler les populations. Car si un nombre important de Polynésiens savaient que la majorité des décés COVID-19 concernait des personnes âgées de plus de 70 ans ayant déjà d'autres maladies (comorbidités) :

LES POLYNÉSIENS AURAIENT MOINS PEUR.


Pourtant, en septembre 2020, nos médias locaux avaient bien commencé en précisant notamment pour les premières victimes Polynésiennes du COVID, leurs âges et le fait qu'ils aient des comorbidités. Ci-dessous, voici un extrait d'un article paru sur Polynésie première "Covid, un premier décès en Polynésie" (CLIQUEZ ICI pour y accéder).

Quel dommage que nos médias est arrêtés de donner ce genre de précision aux Polynésiens. Ne pourraient ils pas carrément demander à notre ministère de la santé :

Une grille détaillée des décés covid Polynésiens précisant leurs âges et leur comorbidités ???

Car pour le moment, la seule manière d'essayer de connaître l'âge et les maladies qu'avaient déjà les Polynésiens décédant du COVID, est de regarder les Bulletins Épidémiologiques Hebdomadaires COVID-19 publiés chaque mercredi-jeudi sur le site internet de notre Direction de la Santé.


Parfois, ils y mettent des petits tableaux synthétiques plutôt intéressant comme celui ci-dessous provenant du Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire n°23 de fin décembre 2020 qui montre que la majorité la majorité des Polynésiens mort du "COVID" avaient plus de 70 ans et avaient majoritairement des maladies associées.

(Pour accéder au bulletin COVID n°23, CLIQUEZ ICI ou sur l'image ci-dessous.)

(Pour accéder à l'ensemble des Bulletins COVID du Ministère de la Santé, CLIQUEZ ICI.)


MAIS COMBIEN DE POLYNÉSIEN REGARDENT CES BULLETINS ? COMBIEN SAVENT QUE CES BULLETINS EXISTENT EN ACCÈS LIBRE SUR INTERNET ?

Certainement pas beaucoup, d'où le rôle important qu'ont les médias à diffuser l'information de la manière la plus juste possible.

Lorsque l'on parle de cela à nos proches, souvent, peu sont au courant du fait que la majorité des Polynésiens décédées du COVID avaient plus de 70 ans et des maladies associées. Cela est il normal ???


Vraiment, si les médias Polynésiens précisaient à chaque annonce de décès COVID, l'âge et la présence ou pas de comorbidités, la POLYNÉSIE s'en trouverait plus apaisée.


A moins que la Propagande de PEUR médiatique est nécessaire pour convaincre les Polynésiens à se faire vacciner ?


20 vues0 commentaire